Etude Marine pour le Câble 2Africa

Le navire Fugro Gauss a commencé à Djibouti, l’étude Marine et océanographique dans les eaux maritimes djiboutiennes, pour le compte du projet de câble sous-marin à fibre optique « 2Africa » qui, une fois installé, reliera 23 pays d’Afrique, du Moyen-Orient et d’Europe et fournira plus que le capacité totale combinée de tous les câbles sous-marins desservant l’Afrique aujourd’hui.

Djibouti Telecom soutient le projet avec l’hébergement du câble à la station d’atterrissage du câble à Djibouti.. Le Navire Fugro Gauss soutient le projet avec une expertise en matière de levés topographiques, offshore et onshore, y compris un levé géophysique du tracé et des tests géotechniques peu profonds pour surmonter tous les défis le long du tracé prévu.

Le système de câbles 2Africa est basé sur la dernière technologie de fibre optique et permettra un trafic réseau résilient et amélioré à faible latence en période de demande croissante de bande passante. En vue d’une date d’achèvement du câble en 2023 / début 2024, le système s’étendra sur plus de 37000 km, soutenant la croissance de la 4G, de la 5G et de l’accès haut débit fixe pour des centaines de millions de personnes et d’entreprises.

https://www.2africacable.com

Internet : Le câble DARE-1 mis en service